« Ames égarées » & « Œuvres émaillées »

InvitJLCcridart1c_web

Les dernières oeuvres créées par Jean-Luc Curabet et réalisées en Emaux de Longwy par la Maison LONGWY Paris sont exposées à la galerie d’art contemporain CRIDART jusqu’au 17 juin 2017. Présence de l’artiste le samedi 10 juin de 14h à 18h… avec présentation de sa dernière oeuvre en émaux.

Le plus simple, et le mieux, étant de laisser l’artiste s’exprimer, dans les matières comme dans les mots, voici ce que dit Jean-Luc de son travail sur les « âmes égarées » :

« Parfois apparaissent d’étranges êtres accompagnés de curieux petits objets peuplant nos rêves, façon Lewis Caroll. Etranges, fascinants, capables de vous jeter dans la plus profonde angoisse.
C’est le petit peuple des rêves.
Rêve ou réalité ? Tellement ressenti que vous en devenez l’acteur principal, le personnage de votre hibernation quotidienne.
Tout semble vrai…Tout Est Vrai !
L’amour si parfait, les gouttes de votre transpiration, un cri, des larmes, des lutins érudits…
Et puis il y a cette course effrénée qui vous coupe le souffle et vous amène d’un endroit au même endroit.
Une impression de tomber dans le vide, un trou sans fin, une fin qui n’arrive jamais.
Il devient dès lors improbable de déterminer une temporalité, cette succession d’anachronismes permettent une interprétation nouvelle de l’image originelle; le passé s’évanouit au bénéfice d’un présent qui s’impose , préfigurant un avenir plus qu’incertain. Le road movie d’une vie banale, les souvenirs servent de trame et tissent la chemin tortueux d’une piètre existence qui ressemble tant à une autre.
The dark side of your life, et vous finissez happé par le siphon de votre baignoire.
Au suivant ! »

A l’occasion de l’exposition dédiée à Jean-Luc à la galerie CridArt de Metz sera dévoilée une déclinaison en Emaux de Longwy de l’oeuvre « Et son teint au vôtre pareil », mixed media de 60cm x 60cm sur aluminium (photo © Jacques Lécuyer), présentée ci-dessus.

Vous y découvrirez ou re-découvrirez également certaines de ses créations en Emaux de Longwy de la collection « Calaveras » des Inédites de la Maison Longwy Paris, et son œuvre emblématique Give Peace a Chance (2016), visible sur ce site ici et sur le carton ci-dessous, dans un jeu subtil entre les « oeuvres émaillées » et une « âme égarée ».

EnSonTeint_JLC_web

Partager cet article