Un artisanat d'art unique

Riche d’un patrimoine culturel, économique et social unique, Longwy a traversé les siècles sans dévier de son credo d’excellence et de raffinement qu’elle a toujours imposé à son Artisanat d’art.

La tradition des faïences et émaux de Longwy, instituée officiellement en 1798 par la première faïencerie installée dans l’ancien couvent des Carmes, est marquée par deux constantes : sa capacité à traverser les vicissitudes de l’Histoire et à puiser aux quatre coins du monde, dans les inspirations artistiques innombrables. Du Bleu Longwy à la Fleur de pommier, de la Boule coloniale aux décors japonisants et autres tendances Art déco, Longwy a toujours fait les modes, s’imposant dans l’univers de l’Artisanat d’art.

Avec la technique unique du « cerné » le décor se faisant à partir d’un trait de cerne noir, les émailleurs longoviciens consacrent le succès international des émaux de Longwy aux différentes Expositions universelles et s’attachent les plus grands artistes : Caranza, Carrière, Lindley, Kilbert, Chevallier… Et qu’importe si la manufacture historique, placée en liquidation judiciaire en 1977, n’existe plus à ce jour : les maîtres émailleurs, perpétuant le savoir-faire ancestral, essaiment aux travers d’ateliers possédant chacun leur spécialité, dont la Faïencerie d’art des Émaux de Longwy – Les Récollets devenue « LONGWY Paris ». Depuis 1798, ces artisans orfèvres n’ont eu de cesse de peaufiner les techniques, formes et décors jusqu’à réaliser l’alchimie parfaite : des émaux qui transcendent les goûts, les modes, le temps. Un savoir-faire d’exception qui sublime la tradition française d’Artisanat d’art, inscrit à l’Inventaire du patrimoine culturel immatériel en France.

Longwy_Noir_OK_CS